Mardi 27 décembre 2 27 /12 /Déc 12:43

Les médias de masse

L’expression media de masse est utilisée pour nommer les moyens de communication touchant le plus de consommateurs potentiels, à savoir : la télévision, la presse, la radio, les affichages publicitaires (rue, métro, tram, bus…) et le cinéma.
En moyenne, une entreprise consacrera 5% de son chiffre d’affaire au budget publicité. Ce chiffre varie selon les produits – 2à 3% du CA seulement est consacré aux produits du secteur alimentaire tandis que 15% du CA est consacré aux produits d’hygiène et de beauté – et selon leur cycle de vie – 10% du CA est consacré à un produit lors de son lancement.
Une entreprise, en général investira 95% de son budget publicité dans des médias de masse. Je vais maintenant détailler le budget publicitaire généralement accordé à chaque média de masse.
La presse est le média le plus privilégié puisqu’il représente 44% des investissements effectués dans les masses médias. La presse a un impact très fort sur notre société, qui pourras m’affirmé qu’il n’a jamais lu ou vu un journal en prenant les transports, en mangeant pendant sa pose déjeuné ou juste par plaisir ? La presse offre un impact maximal en un temps limité, certes la qualité du support n’est pas toujours exceptionnelle mais cela suffit largement à faire passer le message voulu.
La télévision arrive à la seconde place avec une part de 32%  de l’investissement dans les masses médias. En France, plus de 94% des foyers sont équipés d’une télévision, ce qui permet un taux de pénétration très élevé. Cependant la télévision reste un des moyens de communication les plus cher.
Les entreprises privilégient ensuite l’affichage (métro, bus, tram, panneaux publicitaire) avec un investissement de 15% dans les masses médias. L’affichage permet de faire passer un message répété, et régulier. Cela favorise donc l’influence inconsciente de nos choix.  Cf. article La publicité et l’inconscient. De plus l’affichage ne constitue pas une charge très importante comparé au cout de la communication via la presse ou la télévision.
Vient ensuite la communication via la radio, 8% des investissements réalisés dans les médias de masse. Grâce à des études nous avons pu constater que plus de 86% des personnes de plus de 15 ans écoutent la radio. De plus, tous les matins à 7h, 12 millions de personnes écoutent la radio, soit 18,5% de la population française. Cependant la communication via la radio reste cher et parfois peu efficace. Nombreux sont ceux qui ne font pas attention à ce qu’il se dit à la radio pendant les pauses publicitaires ou qui mettent la radio en fond sonore.
Enfin, le cinéma reste le mass média le moins utilisé, il ne représente qu’1% des investissements dans les médias de masse. Pourtant ce dernier est le média publicitaire assurant le meilleur impact.

Tous ces médias de masse sont des moyens de communication utilisés depuis des années. Depuis l’arrivée de l’Internet 2.0 nous assistons à une révolution publicitaire.

Nouvel entrant : l’E-pub

Commençons ce paragraphe avec un chiffre significatif : Internet représente 15% des dépenses publicitaires mondiales. Impressionnant me direz-vous ? Certes, cependant ce chiffre important était prévisible. En quelques années Internet est devenu incontournable, les nouvelles générations, dites les générations informatiques ne jurent plus que par cela. En effet la vie sociale ne passe plus uniquement par les rencontres en face à face mais aussi par des échanges virtuels, cela se traduit par la création de blog, l’apparition de réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, etc., échange de mails…



epub.jpg

 

Les publicitaires l’ont bien compris, maintenant pour atteindre un maximum de cible il faut composer avec l’Internet et en faire une arme. Certains chiffres sont parlants.
Saviez-vous par exemple que l’e-pub a crû de 2% en 2009 faisant fi de la crise, cette tendance s’est confirmée avec un accroissement de 11,9% en 2010.



 epub2.jpg

   

Internet est donc le 3ème support publicitaire mondial après la télévision et les journaux.

 

epub3.jpg

 

Une autre tendance tend à se démocratiser avec l’apparition des Smartphones et androïdes, à savoir la publicité mobile.
Les SMS représentent aujourd’hui la quasi-totalité de la publicité sur mobile avec un budget représentant 96% du budget total consacré à la publicité sur les téléphones.

 

 


Source : http://www.journaldunet.com/cc/06_publicite/epub_marche_mde.shtml

 

Publié dans : Quelques chiffres
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus